top of page

La  plateforme  pour trouver les experts de la tech qu'il vous faut en  48h 

L'Intelligence Artificielle au service du contrôle fiscal : Combattre la fraude avec un "ChatGPT"

  • Le Studio Tech : Instagram
  • Le Studio Tech : Twitter
  • Le Studio Tech : LinkedIn
L'Intelligence Artificielle au service du contrôle fiscal : Combattre la fraude avec un "ChatGPT"

Le contrôle fiscal bénéficie désormais de l'intelligence artificielle, comme l'a révélé l'administration fiscale lors de la présentation de son bilan pour l'année 2022. Cet outil devient rapidement indispensable pour détecter les fraudes fiscales. En effet, la moitié des contrôles fiscaux effectués sur les entreprises sont désormais effectués par des systèmes d'intelligence artificielle. Grâce à l'analyse de vastes quantités de données telles que les flux financiers et les déclarations des entreprises, ces ordinateurs sont capables de repérer les schémas suspects. Les alertes sont ensuite transmises aux agents du fisc pour mener à bien les contrôles.


C'est une méthode qui se révèle particulièrement efficace grâce à l'ampleur croissante des données utilisées. Les sources de données incluent l'Urssaf, d'autres pays européens et même l'OCDE. Cette méthode, connue sous le nom de "data mining", est également en développement pour les particuliers. L'objectif du fisc est d'atteindre d'ici 2027 un taux de 50% de contrôles déclenchés par l'intelligence artificielle.


Les résultats obtenus sont impressionnants. Depuis la généralisation de cette technologie en 2022, plus de 125 000 piscines non-déclarées ont été régularisées grâce à l'intelligence artificielle qui analyse des vues aériennes. Cette amélioration a permis à l'État de récupérer 30 millions d'euros chaque année. Jérôme Fournel, directeur général des finances publiques, se félicite du taux de détection extrêmement élevé, dépassant les 95%. "Lorsque nous prévenons un propriétaire, la probabilité d'être dans le vrai est très élevée et la plupart des personnes se mettent ensuite en règle."


Le fisc envisage également d'étendre l'analyse des vues aériennes pour repérer d'autres infractions, telles que les extensions de maisons non-déclarées. Toutefois, l'intelligence artificielle doit encore être perfectionnée dans ce domaine, et l'administration fiscale attend les premiers résultats d'ici la fin de l'année.


Dans un avenir proche, les contribuables pourraient également interagir avec une intelligence artificielle de type ChatGPT lors de leurs échanges avec l'administration fiscale. Des travaux sont actuellement en cours pour développer une IA générative capable de répondre aux questions posées. Bien que la première expérimentation ait été infructueuse il y a quelques années, les récents progrès devraient permettre de concrétiser ce projet. Une telle avancée permettrait des réponses beaucoup plus rapides. Le chantier a été lancé en 2022 et devrait aboutir dans les années à venir.


Le Studio Tech, est conscient des enjeux liés à cette utilisation de l'intelligence artificielle dans le domaine fiscal. Grâce à notre service optimisation des performances projets par intelligence artificielle, nous sommes en mesure d'aider les entreprises à mettre en place des solutions d'intelligence artificielle adaptées à leurs besoins en matière de contrôle fiscal. Contactez-nous pour en savoir plus sur la manière dont nous pouvons vous accompagner dans cette transformation digitale.

Page de notre service associé : Optimisation des performances projets par IA

Publié le

23/06/2023

LS.png
Le Studio Tech sur BFM Business
bottom of page